Conférences virtuelles

Les confinements successifs ont vu se développer de manière exponentielle une nouvelle forme de médiation culturelle : les conférences virtuelles. Format destiné à pallier l’absence de visites guidées ou véritable complément de ces dernières, la conférence virtuelle permet à nos partenaires de cibler un public plus large, éloigné géographiquement, non habitué ou tout simplement dans l’impossibilité de se rendre sur site. 

Ce qui est sûr, c’est que ce format a su en séduire beaucoup ! 

Cycle de 3 conférences sur Épinay-sur-Seine

À la découverte de l’architecture spinassienne

Les participant·e·s sont invités à déambuler dans les rues et quartiers de l’Épinay-sur-Seine de la fin du XIXème à aujourd’hui. Au programme : découverte de la ville et de son histoire à travers de nombreuses photographies et cartes postales, anecdotes et surtout lecture architecturale des façades de nombreuses bâtisses présentes sur l’itinéraire virtuel

Voyage spinassien dans le quartier du Cygne d’Enghien

Cette visite virtuelle du quartier du Cygne d’Enghien, situé au nord-ouest de la ville, à la limite de la commune d’Enghien-les-Bains, propose avant tout de découvrir ses avenues, ses venelles et ses espaces de biodiversité. Immeubles Art Déco et Art Nouveau, pavillons et vestiges de l’âge d’or des guinguettes sont le fil conducteur de cette expédition dans un quartier dont l’architecture ne cesse de se renouveler.

L’Est spinassien, du pavillonnaire aux grands ensembles

Des cités-jardins Blumenthal et Chacun chez soi aux grands ensembles modernes construits à partir des années 1950, en passant par l’ancien Port de La Briche, cette visite propose une déambulation virtuelle à travers un habitat pavillonnaire diversifié et les hauteurs impressionnantes des grands ensembles. Anciens ateliers Schneider, Fabrique Bannier, ou encore les Glacières de Paris… Le patrimoine industriel, grand incontournable de l’histoire d’Épinay-sur-Seine, et profondément en lien avec l’histoire du logement social, est présenté au cours de cette balade.

Cycle de visites virtuelles réalisé dans le cadre de la 1ère édition de l’inventaire participatif “(En)quête de patrimoine, qui a bâti le Grand Paris ?”  à l’initiative du Département de la Seine-Saint-Denis et en partenariat avec Seine-Saint-Denis Tourisme et la Ville d’Épinay-sur-Seine

Cycle de 2 conférences sur Montfermeil

À la découverte des belles demeures de Montfermeil

Durant cette balade, le public part en expédition virtuelle dans les rues de Montfermeil et observe ainsi la ville sous l’angle de l’architecture. Elle est l’occasion de découvrir plusieurs demeures remarquables de la ville, telles que la Maison dite “de Bourlon”, la maison du Notaire ou encore le Château des Cèdres. L’utilisation de nombreuses cartes postales d’époque permet d’immerger les participant·e ·s dans les rues du Vieux Montfermeil du début du XXème siècle.

À la découverte du quartier montfermeillois de Franceville

Déambuler à travers les rues aux noms fleuris du quartier de Franceville et ce, virtuellement, est maintenant possible ! Créé au début du XXème siècle, le quartier de Franceville est révélateur de l’urbanisation de la banlieue et des rapports de cette dernière avec la capitale, notamment en lien avec son architecture de villégiature. Une grande collection de cartes postales et de photographies illustre l’histoire de ce quartier, de ses débuts jusqu’à la Reconstruction après-guerre.

Cycle de visites virtuelles réalisé dans le cadre de la 1 ère édition de l’inventaire participatif “(En)quête de patrimoine, qui a bâti le Grand Paris ?”  à l’initiative du Département de la Seine-Saint-Denis et en partenariat avec Seine-Saint-Denis Tourisme et la Ville de Montfermeil. 

Sur les traces du pavillonnaire aulnaysien – Aulnay-sous-bois

De la fin du XIXème au début du XXème siècle, architectes, entrepreneurs et sculpteurs ont bâti Aulnay-sous-Bois. Ville au demeurant agraire, Aulnay-sous-Bois se transforme en une ville résidentielle avec la création de la ligne de chemin de fer du Nord (Paris-Soissons) et l’ouverture de sa gare en 1875. Cette balade urbaine conçue sous la forme du jeu de piste Minutes, pavillon !, destiné au plus jeune, a été adaptée au format virtuel avec pour objectif de faire découvrir aux Aulnaysiens et plus largement, aux habitants du Grand Paris, l’histoire du pavillonnaire, Aulnay-sous-Bois étant l’une des villes séquano-dionysienne comptant le plus d’habitats individuels. 

Visite virtuelle réalisée dans le cadre de la 1ère édition de l’inventaire participatif “(En)quête de patrimoine, qui a bâti le Grand Paris ?”  à l’initiative du Département de la Seine-Saint-Denis et en partenariat avec Seine-Saint-Denis Tourisme et la Ville d’Aulnay-sous-Bois.