De nos réalisations passées aux Cultiveuses

Le studio de création Les Cultiveuses vous propose ses services depuis janvier 2021 mais ce n’est pas pour autant que nos réalisations n’ont pas débuté avant cela. Aller, on vous emmène faire un petit tour en coulisses sur des projets que nous avons réalisés depuis 2018 !

Les outils de médiation

Les Cultiveuses vouent un amour sans faille pour les outils pédagogiques dans le domaine de la médiation. La mallette pédagogique, arrivée il y a une petite dizaine d’années maintenant, en fait partie. Un outil agréable, facile d’utilisation, s’adaptant selon l’âge et particulièrement prisé du milieu éducatif. Le concept est simple : découvrir la culture et le patrimoine autrement.

Chaque grande institution possède aujourd’hui sa propre mallette pédagogique. La RMN – Grand Palais a par exemple sorti plusieurs mallettes dans le cadre de son programme « Rendre l’Art accessible à tous ». Le musée Louvre propose quant à lui une mallette pédagogique à destination du cycle 2 : Découvrir des chefs-d’œuvre du Louvre. La mallette pédagogique a comme qui dirait le vent en poupe dans le domaine de la médiation culturelle, et les grandes institutions muséales l’ont bien compris !

La mallette pédagogique

La Bernaaard Case, Startup for Kids
© Marine Manbrun, 2019

Comme beaucoup de nos collègues de la culture, les mallettes pédagogiques ont également attiré notre attention. Avec deux amies, Sherilyn Azzoug et Ignacia Maturana, issues du programme Matrice Innovation et Patrimoine formant à l’entrepreneuriat, nous avons travaillé à créer une mallette pédagogique, sous la forme d’un grand jeu de plateau : la Bernaaard Case.

Notre motivation était de rendre cette case accessible à tous les enfants âgés de 7 à 12 ans et de découvrir le patrimoine à travers le prisme du jeu. Le patrimoine n’est pas aussi accessible qu’on pourrait le penser et c’est pour cette raison que nous avons décidé de créer un véritable univers, celui de Bernaaard, le détective de l’histoire. Mais qui est Bernaaard ? “Bernaaard est le meilleur détective de tout le Bureau des Enquêtes Spatio-Temporelles (B.E.S.T.). Venant du futur et grâce à sa super Bernaaard Case, il est capable de se téléporter dans votre salon et dans tous les lieux culturels que vous souhaitez ” (© Sehrilyn Azzoug, Ignacia Maturana & Clara Leroux).

L’enjeu principal du projet était que la mallette se suffise à elle-même pour valoriser n’importe quel type de lieu patrimonial. Éco-conçue et renfermant un jeu de plateau jouable 3 fois de façon totalement inédite grâce ses 3 mini-missions, plus de 100 cartes à jouer et un carnet d’enquêteur, les sens de l’enfant sont éveillés par le jeu. Dans la peau d’un enquêteur, l’enfant peut se déplacer n’importe où avec sa Bernaaard Case et y jouer à l’infini en se procurant des extensions toujours en lien avec le patrimoine français. Bref, une découverte amusante et surtout intelligente, via une découverte du patrimoine par le jeu, et surtout jouable de 7 à 77 ans, en équipe, en solo, en famille, selon votre mode de jeu coup de cœur !

Le sac-à-dos pédagogique

Comme vous le savez certainement (et si vous ne le savez pas c’est par ici), le premier partenaire avec lequel ont travaillé Les Cultiveuses, quand elles n’étaient pas encore cultiveuses je vous l’accorde, a été le Syndicat mixte du Beaujolais gestionnaire du Géoparc du Beaujolais.

Lieu de patrimoine naturel exceptionnel, notre petite équipe de 4 a rapidement fait le choix de concevoir des médiations adaptées à un public familial, public cible du Géoparc. La création d’une mascotte s’adressant à de tous jeunes aventuriers, la réalisation de panneaux de médiation et d’orientation sur les chemins de randonnée, et surtout la conception d’un sac-à-dos du géo-explorateur, voilà les propositions que nous nous décidions de faire pour mettre en valeur le Géoparc du Beaujolais.

Contenant une boussole, une carte du Géoparc, un livret-jeux, un herbier, un kit minéralogique, le sac-à-dos du Géo-explorateur avait pour vocation de développer des formes d’apprentissage innovantes, sensibilisant les enfants à l’écologie et au patrimoine, au travers de multiples activités.

Le sac-à-dos du géo-explorateur
© Syndicat Mixte du Beaujolais, 2020

La mallette, le sac-à-dos pédagogiques, sont autant d’outils permettant de valoriser chaque lieu patrimonial : monuments historiques publics ou privés, villes, institutions culturelles et muséales, parcs nationaux, régionaux, chemins de randonnée, et bien d’autres encore !

Les livrets pédagogiques et d’aventure, le patrimoine en jeux !

Qui n’a jamais reçu un livret de jeux ou de visite à l’entrée d’un musée, d’une exposition ou d’un monument historique ? Simples d’utilisation, parfois rédigés de manière facile à lire et à comprendre, accompagnant un audio-guide, une visite guidée ou encore permettant une visite libre, le livret pédagogique offre bon nombre de possibilités à celui ou celle qui l’a entre les mains. Principalement à destination du jeune public, en sortie familiale ou scolaire, le livret pédagogique est facilement adaptable à n’importe quelle tranche d’âge. Sous la forme de mini-jeux, d’une enquête ou encore d’une histoire contée, le livret pédagogique a de quoi plaire, aux plus grands comme aux plus petits. Quand Les Cultiveuses partent en vadrouille, elles ne peuvent s’empêcher de mener leur visite avec un livret pédagogique sous le bras, certaines habitudes ne changent pas !

Cahier de vacances, La poudrerie en jeux !

Durant nos multiples expériences professionnelles, nous avons eu l’occasion, et surtout l’envie, de réaliser des livrets-jeux à destination du jeune public. Ces livrets étaient destinés à valoriser n’importe quels musées, monuments et parcs.

Livret pédagogique, La Poudrerie en jeux !
© Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, 2020

Nous pouvons citer l’exemple du cahier de vacances conçu pour le Parc de la poudrerie de Sevran-Livry. Réalisé dans le cadre de l’événement participatif à l’initiative du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, La Poudrerie, un patrimoine qui cartonne !, et en collaboration avec l’artiste plasticien Olivier Grossetête, ce livret de jeux avait pour but de valoriser l’histoire si riche du Parc de Sevran-Livry, ancienne poudrerie nationale fondée par Napoléon III. Le week-end de construction du gigantesque module en carton étant reporté à septembre 2020, tout l’enjeu était de valoriser l’événement et le patrimoine du parc en amont. En plus des visites guidées du Parc de la poudrerie, un livret d’enquête et des ateliers pédagogiques, le cahier de vacances a été proposé une partie de l’été sur site, ainsi qu’en téléchargement au format PDF depuis l’Atlas de l’architecture et du patrimoine de la Seine-Saint-Denis. Au programme : enquête, mini-jeux et anecdotes sur l’histoire de ce patrimoine historique et naturel si particulier.

Les livrets d’aventure de Bernaaard, le détective de l’histoire 

Nous évoquions avec vous plus haut la Bernaaard Case et tous les trésors qu’elle renfermait. Parmi eux, un livret d’aventure.

Les 3 livrets d’aventure réalisés dans le cadre des cases Mystères en Bourgogne et Bernaaard à l’École 42 : Les origines du B.E.S.T ont été spécialement conçus dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2019. Ils étaient destinés au Château du Clos de Vougeot et à l’Abbaye de Fontenay, et à l’événement Start Up for Kids de novembre 2019 à l’École 42 (Paris). Tous 3 ont été conçus dans une même et unique optique : le storytelling. Comme nous vous le disions précédemment, les vieilles habitudes ont la vie dure ! L’envie des Cultiveuses de faire du storytelling ne date pas d’hier comme vous avez pu le constater. Chaque Bernaaard Case renferme un ou plusieurs livret(s) d’aventure. Dans chacun l’enfant trouve une multitude d’indices nécessaires à la résolution de ses 3 mini-missions. Le livret, retraçant l’histoire de Bernaaard et d’autres personnages de son univers, peut également être lu indépendamment du jeu de plateau et suivre l’enfant dans son quotidien, notamment dans son apprentissage de la lecture. Le storytelling permet à l’enfant de non plus seulement être spectateur mais acteur de sa découverte du patrimoine et de son apprentissage.

Bernaaard, le détective de l’histoire
© Sherilyn Azzoug, Ignacia Maturana & Clara Leroux, 2019

Les ateliers, balades urbaines et visites guidées, tout un art !

Chez Les Cultiveuses, on aime être au contact de notre public ! Vous nous direz, c’est aussi pour cette raison qu’on fait ce métier ! C’est important pour nous de se rendre disponible, à l’écoute et partager avec notre public. Il est vrai que visiter des lieux incroyables avec un audio-guide, un guide papier ou une application a du bon, mais faire la même chose avec un médiateur, c’est encore mieux ! On adore échanger avec notre public, rester parfois même en contact avec lui en échangeant des mails, partager sur un tas de sujets différents. Parce que la médiation culturelle c’est aussi ça. Et nous ne le répéterons jamais assez. C’est avant tout du partage ! Le patrimoine est partout, et rassurez-vous, la médiation culturelle aussi ! On peut tout aussi faire une visite guidée dans la cathédrale de Rouen que dans le centre-ville de Montfermeil. Avant que Les Cultiveuses ne travaillent en partenariat avec le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis et Seine-Saint-Denis Tourisme sur (En)quête de patrimoine : Qui a bâti le Grand Paris ?, nous avons animé de nombreux ateliers et visites guidées.

Des Jeunes ont la parole au Musée du Louvre, à Un dimanche avec les étudiants au Musée de Cluny, en passant par la visite du Manoir des Évêques de Canapville, on peut dire que les médiations orales, on aime ça ! Mais pas que !

Parce que concevoir la médiation, c’est encore mieux ! On aime tout aussi bien aller sur le terrain, prendre des photographies, concevoir notre itinéraire de visite, poser des questions pour vous proposer les meilleures anecdotes qui soient et même traîner dans les archives pour vous transmettre tout ce qu’il y a de plus juste sur le plan historique. Ajoutez à cela une touche personnelle, selon nos sujets de prédilection : l’architecture, l’urbanisme, l’art, l’histoire médiévale, le féminisme, l’environnement, et voici la recette d’une visite guidée idéale et sur-mesure.

Ça vous a donné envie de travailler avec nous ? La page contact c’est par là